Soif d'infos

Une ligne bouteille révolutionnaire sur notre site de Varennes-sur-Fouzon !

17 Février 2009

En 2009, LSDH décide d'implanter sur son site de Varennes-sur-Fouzon la première ligne de désinfection sèche au monde pour le soufflage et le remplissage des bouteilles : la particularité du procédé que LSDH a mis en place réside non seulement dans une désinfection sèche de l’emballage (gaz d’H2O2 en remplacement d’une solution liquide d’H2O2 et d’eau) avant conditionnement mais de la désinfection de l’emballage avant son soufflage sous forme de préforme. Ainsi, la surface du matériau à désinfecter est 10 fois moins importante que lorsque l’emballage est prêt à être rempli.

La particularité de cette conditionneuse réside également dans sa compacité; elle intègre dans une seule machine trois fonctions : le soufflage, le remplissage et le bouchage des bouteilles, tout ceci permettant de garantir un niveau d’hygiène maximal en milieu industriel.

Cette ligne révolutionnaire conditionne aussi bien du lait que du jus de fruits avec une capacité disponible prévisionnelle de l’ordre de 120 millions d’emballages par an.

Voir la vidéo

De nombreux avantages :

  • Moindre prélèvement sur les ressources naturelles
  • Quatre fois moins d’eau utilisée par rapport à une solution classique
  • Quatre fois moins d’énergie utilisée pour la désinfection de l’emballage (le système de désinfection liquide nécessitant de chauffer une grande quantité d’eau pour obtenir une désinfection efficace)
  • Un poids de la bouteille inférieur de 10% par rapport à une désinfection classique. En effet, la chaleur nécessaire à la désinfection de l’emballage risque de déformer l’emballage si celui-ci a une paroi très fine ce qui nécessite un grammage bouteille important. La préforme avant soufflage ayant une épaisseur de paroi beaucoup plus importante que la bouteille, le grammage total peut être réduit tout en gardant une bouteille conforme. L’économie d’emballage est actuellement estimée à 10% mais cette technologie permet d’envisager une économie beaucoup plus importante à terme en renforçant la tenue par une étiquette plus solide (type pot de yaourt)
  • Un emballage écologique : la filière de recyclage des bouteilles en PET est en pleine expansion. Cet emballage est totalement recyclable. L’utilisation de cet emballage pour le conditionnement du lait permet de ne pas mettre d’opercule aluminium et de réduire de manière conséquente le poids de l’emballage par rapport à une bouteille de lait classique en PEHD
  • La désinfection sous forme gazeuse permet une moindre consommation de produit chimique (3 fois moins). Les rejets en station d’épuration sont également moins chargés en produits désinfectants
  • Réduction du coût unitaire de la bouteille ; la réduction sur les prélèvements environnementaux a une conséquence sur le coût unitaire de  l’emballage : moindre consommation d’eau, de produit chimique, d’énergie et de plastique
  • Qualité et rendement : contamination initiale réduite de la bouteille avant remplissage, meilleur rendement de ligne, car moins d’équipements impliqués et aussi moins d’interfaces entre les équipements, meilleur pilotage de la ligne, la partie soufflage étant toute proche de la partie remplissage, moins de régulation en aval du remplissage, transfert positif permanent de la préforme à la bouteille remplie

Téléchargez la revue de presse