Portes Ouvertes

Après deux années d’absence, les Portes Ouvertes dans nos laiteries font leur grand retour dans le cadre de la Journée Mondiale du Lait ! 

L’occasion pour nous de vous inviter à découvrir le savoir-faire des femmes et des hommes qui contribuent chaque jour à conditionner ce produit incontournable de l’alimentation :

  • à la laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel (45), le 8 juin de 9h à 17h30
  • à la laiterie de Varennes-sur-Fouzon (36), le 9 juin de 9h à 17h30

Au programme : 

  • Visite des ateliers de production, des zones de stockage et d’expédition.
  • Animations autour du lait (salle de traite, dégustation de cocktail de lait…), des engagements pour la filière laitière et des actions en faveur du Développement Durable.
  • Tombola pour tenter de remporter un an de lait.
  • Visite d’une ferme à proximité de chaque laiterie (5 mn en voiture).

De nombreux professionnels seront présents dans une ambiance conviviale pour échanger. Ces passionnés seront heureux de partager les détails de leurs activités au service d’un produit français plus que jamais d’actualité : à la fois anti-crise et durable !

Pour visiter nos laiteries et pour vous accueillir dans les meilleures conditions, vous devez vous inscrire en cliquant ici.

Et si vous rejoigniez notre équipe ?

Vous cherchez un job, une alternance ou un stage ? Participez aux jobdatings organisés sur chacun des sites :

  • le 8 juin de 17h à 19h sur le site de Saint-Denis-de-l’Hôtel, il suffit de vous inscrire ici
  • le 9 juin de 17h à 19h sur le site de Varennes-sur-Fouzon là encore, il suffit de vous inscrire ici

Nos adresses :

Carrefour, l’APLBC et LSDH signent un nouveau contrat tripartite

Après le lait, Carrefour, l’Association des Producteurs de Lait du Bassin Centre (APLBC) et LSDH signent un contrat tripartite pour la crème UHT, dans la continuité du partenariat initié en janvier 2021 sur le lait Filière Qualité Carrefour (FQC) et en avril 2021 sur le lait Bio FQC, afin d’assurer une rémunération plus juste aux producteurs.

Les 326 éleveurs concernés bénéficient de garanties de volume et de prix (certifié par le bureau Veritas) sur 3 ans. Le tarif des 1000 litres est réévalué de 390 à 430€ tant pour le lait que pour la crème.

Carrefour poursuit ainsi sa volonté d’accompagner les exploitations agricoles françaises à taille humaine, en proposant à ses clients des produits de qualité, cultivés et fabriqués en France.

De gauche à droite : Emmanuel VASSENEIX, Président du groupe LSDH ; Martine LOYER, Directrice Exécutive Marques de Distributeurs Carrefour ; Olivier LEGRAND, co-président de l’APLBC ; Marc DELAGE, Directeur Achats et Développement Carrefour.

 » Ce nouvel accord tripartite nous permet de célébrer 30 ans de partenariat entre Carrefour et le monde agricole. Cette nouvelle Filière Qualité Carrefour nous permet d’avancer vers le meilleur: une meilleure rémunération pour nos producteurs, un meilleur élevage pour assurer le respect de l’environnement et des animaux, avec une mise en pâturages et une alimentation sans OGM, et bien entendu de meilleurs produits! Ensemble nous construisons une alimentation de qualité, à prix accessible. « 

Martine Loyer, Directrice Exécutive pour les Marques de Distributeurs chez Carrefour

Le projet « ETRANGER » est porté par Géraldine ARESTEANU dont vous avez certainement aperçu les talents au travers de nos cartes de voeux.
Franco-roumaine, Géraldine est une artiste engagée. A travers ce projet, elle a voulu montrer la force et le courage de tout ces « étrangers » qui, au quotidien, contribuent à la vie et à la réussite de notre société.
Si vous n’avez pas encore vu les affiches, l’exposition « Etranger » peut être visitée jusque fin à juin à l’Institut du Monde Arabe. Le livre est désormais disponible sur Ulule.

Pour le groupe LSDH, c’est Adam Doudaev (tchétchène et légumier chez Les Crudettes) et Pankhudi Jha (indienne et chef de projet RSE chez LSDH) qui ont pris la pose.

Adam :

Adam

Je suis timide mais j’ai été volontaire car je me sens intégré et je suis fier de mon origine, j’apprécie de vivre en France. Je suis très content d’avoir pu rencontrer Géraldine et parler avec elle de nos origines.
J’ai été ému et surpris de voir les photos affichées dans Paris, c’était très grand, et j’ai ressenti la fierté de tout le monde sur place

Pankhudi :

Pankhudi

Je ne pensais pas que quelque chose comme ça m’arriverait. Je n’y ai pas réfléchi à deux fois et j’ai dit OUI pour participer à ce projet incroyable de Géraldine. Pendant la séance photo, honnêtement, j’étais très nerveuse parce que je n’avais jamais fait quelque chose comme ça de ma vie, mais Géraldine étant très douce, elle a su me mettre à l’aise. Grâce à elle, j’ai pu montrer mon vrai moi qu’elle a capturé sur sa photo !

j’étais très excitée de voir le résultat. J’étais si heureuse et fière de représenter mon pays, mon origine, ma famille, les problèmes auxquels j’ai fait face, et le dur travail que j’ai fait pour surmonter tant de limites pour atteindre cette étape de ma vie. J’avais l’impression que toutes ces épreuves en valaient la peine. Tous ces sentiments mitigés sont apparus sous forme de larmes de joie quand j’ai vu mon grand portrait dans la ville de mes rêves PARIS !

Site de Saint-Denis-de-l’Hôtel

Note globale : 75/100 

  • Ecart de rémunération : 35/40
  • Ecart de taux d’augmentations individuelles : 10/20
  • Ecart de taux de promotion : 15/15
  • Pourcentage de salariés ayant bénéficié d’un augmentation dans l’année suivant leur retour de congés maternité : 15/15
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations : 0/10

Site de Varennes-sur-Fouzon

Note globale : 93/100

  • Ecart de rémunération : 39/40
  • Ecart de taux d’augmentations individuelles : 35/35
  • Pourcentage de salariés ayant bénéficié d’un augmentation dans l’année suivant leur retour de congés maternité : NA sur 2021
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations : 5/10

Site de Jus de Fruits d’Alsace

Note globale : 91/100

  • Ecart de rémunération : 36/40
  • Ecart de taux d’augmentations individuelles : 20/20
  • Pourcentage de salariés ayant bénéficié d’une augmentation dans l’année suivant leur retour de congés maternité : 15/15
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations : 5/10

Site de l’abeille

Non calculable pour la période.

Cette année encore l’Assemblée Générale des producteurs de lait a eu lieu a distance, en version digitale. Si tout le monde à fini par s’habituer à ces modes de communications, il n’en demeure pas moins que nous avons plus que jamais envie de nous rencontrer, d’échanger de vive voix devant un buffet sympa !

Si vous suivez notre actualité, vous savez certainement que depuis de nombreuses années nous décernons un prix d’Excellence par zone de collecte, récompensant la qualité du lait et l’engagement des éleveurs dans la filière.

Pour la Mayenne : le GAEC Hivert

« Le contrat bio avec un prix garanti minimum sur 5 ans c’est d’autant plus facile pour faire des projets ! » 
Producteurs de lait bio en Mayenne, Emilie et Franck ont reçu l’un des 3 prix d’excellence 2021 pour la qualité de leur lait et leur engagement dans les démarches d’avenir de la filière. 

Au mois d’avril nous avions signé depuis leur exploitation le contrat tripartite sur le bio avec Carrefour et l’APLBC (Association des Producteurs de Lait du Bassin Centre). Voici leur exploitation.

Pour la Bresse : le GAEC des Orchis

Le second prix d’excellence a été remis à Anne-Cécile et Jean-Noël, producteurs de lait en Bresse (ils produisent notamment du lait C’est qui le Patron ?! La Marque du Consommateur).

Anne-Cécile et Jean-Noël ont choisi ce métier par passion, ils n’ont acheté leur ferme et le troupeau qu’en 2016. 5 ans plus tard ils sont récompensés pour la qualité de leur lait et de leur engagement !

Leur rêve : créer une ferme pédagogique pour faire découvrir leur beau métier au grand public et aux enfants !

Pour le Centre-Val de Loire : le GAEC Saint-Martin

Voici notre 3ème prix d’excellence, pour la région Centre-Val de Loire cette fois, il s’agit de Thomas pour le GAEC Saint-Martin qui illustre parfaitement le respect de la charte du bien-être animal, indispensable pour l’ensemble des producteurs de la laiterie. 
« Ce que je veux c’est qu’une vache soit en bonne santé (…) on n’est pas centrés sur la quantité de lait. »

Tracer le sillon de la bonne santé de nos territoires par l’économie circulaire.

Depuis longtemps, le groupe LSDH est engagé dans la transition écologique pour mieux produire et mieux nourrir. Lors de la conférence de presse en visioconférence du 3 février 2022, nous avons présenté nos deux innovations récompensées par 2 Oscars de l’emballage :

  • La bouteille 100% r-PETo (pour PET opaque recyclé) et 100% recyclable en boucle fermée
  • Le sachet salade composé à 95% de papier, labellisé FSC recyclable dans la filière papier : l’alternative au sachet plastique la plus ambitieuse du marché.

Avec ses innovations de rupture, LSDH fait le choix de casser les codes avec une bouteille de lait grise et de rompre avec le dictat du sachet de salade transparent. LSDH propose ainsi aux consommateurs une solution pour agir autrement.
 
A cette occasion nous avons dévoilé une nouvelle innovation pour l’année 2022 : les herbes cultivées dans une serre du futur.

Des territoires à l’assiette, un modèle unique de développement et d’éco-conception des produits.
 
Nous vous invitons à découvrir nos innovations et produits, le contexte de la recyclabilité en France et les attentes des consommateurs grâce à l’intervention d’Emmanuel VASSENEIX accompagné de Dominique DUPRAT, Directeur général du Pôle Végétal, Fabien Guyot, Directeur packaging Groupe et Alexandre DAVID, Responsable R&D du Pôle Végétal en visionnant cette vidéo :

Le Groupe LSDH a reçu trois Oscars de l’Emballage le 29 novembre dernier.

Ce concours créé en 1955 et organisé par le mensuel « Emballage Magazine », récompense des initiatives d’industriels ou de distributeurs qui s’engagent sur des innovations fortes. Il est le concours de référence de l’emballage et du conditionnement.

Cette année était placée sous le signe de la transition écologique, d’où une 6ème catégorie qui s’est ajoutée aux 5 autres, que sont : « consommation », « transformation », « production », « débuts prometteurs » et « environnement »,

Nous avons donc été distingués :

Dans la catégorie « Transformation » pour la bouteille de lait en PET opaque 100% recyclée en boucle fermée

Un lait issu de l’agriculture biologique porteur de sens, conditionné dans une bouteille durable en partenariat avec Carrefour et PDG plastiques ; ces bouteilles en rPET opaque sont produites sur le site de Varennes-sur-Fouzon et seront déployées sur le site de Saint-Denis de l’Hôtel en 2022. La réalisation de cet emballage a été possible grâce au travail d’acteurs divers et complémentaires comme :

  • un éco-organisme, CITEO ;
  • deux distributeurs, Carrefour et Intermarché
  • deux industriels, La laiterie de Saint-Père et LSDH
  • deux plasturgistes, PDG Plastiques et SGT
  • un collecteur-recycleur, Paprec group

Dans les catégories « Production » et « Environnement » pour le sachet salade en papier opaque

un projet collaboratif entre Ima Ilapack, Les Crudettes et Mondi qui permettra à terme l’une des plus grosses réductions de plastique dans les linéaires avec une estimation à 1000 tonnes par an ; les sachets salade en papier sont conditionnés sur les sites de Chateauneuf-sur-Loire et de Cabannes.

Par ces prix, la profession et nos clients récompensent également l’engagement collectif de tous les services, des Filières à la Supply Chain, en passant par la R&D, le Marketing, les Achats, la Production, les Services Techniques, la Qualité et le Commerce, qui ont tous contribué à la mise sur le marché de ces innovations osées et prometteuses !

Après « le lait du coeur », « le jus du coeur »

Après le lait, LSDH renouvelle l’opération avec un don de 620.000 litres de Jus d’orange au profit des Banques Alimentaires (B.A.).

L’opération a débuté la livraison des première palettes le 5 mai à la Banque Alimentaire du Bas-Rhin, située à Illkirch, en présence notamment de Mme la préfète du Grand-Est Josiane Chevalier, de Mme Anoutchka Chabeau, commissaire chargée de la lutte contre la pauvreté dans la région Grand-Est, de Mme Laurence Champier Directrice Générale de la fédération des Banques Alimentaires, de Daniel Gehringer Président du groupe Bouché (transports) et d’Emmanuel Vasseneix.

25 livraisons sont prévues dans 28 bases de la B.A., réalisées par une dizaine de transporteurs solidaires : le Groupe ALAINE, le GROUPE BOUCHÉ, HEMMERLIN SAS, la Team KIMMEL, les transports KTI, les Transports MORIN, les Transports PORTMANN, les Transports SADLER, SAVERNE Transports.

La matière première est fournie par CITROSUCO, Sucocítrico CUTRALE Ltda et PRODALIM Group, l’emballage par TETRA PAKⓇ. Les collaborateurs du Groupe LSDH conditionnent les briques sur le site LSDH, site JFA.

La FONDATION D’ENTREPRISE BANQUE POPULAIRE VAL DE FRANCE et CIDOU soutiennent également la démarche. Merci à Préfecture de la région Grand Est, Chakib Kara, Renato Teixeira dos Santos, Larissa Popp Abrahão, Tsahi Berezovsky et Mme la déléguée interministérielle Marine Jeantet pour leur soutien !